21 de desembre de 2011

Un visiteur inattendu


Ceci s’est passé au temps où les riches n’étaient pas trop orgueilleux et savaient utiliser leur richesse pour donner quelque fois un peu d’honneur aux pauvres du monde. Vraiment, ceci s’est passé il y a bien longtemps.

Un homme qui s’appelait papa Michel était un grand propriétaire paysan. A la fin de chaque saison, il organisait une fête pour les paysans plus pauvres, en tuant soit un cochon, soit une vache. C’était toujours un samedi. C’est ainsi qu’un dimanche, papa Michel alla à la grande place du village pour inviter les autres paysans. Il dit:

–On vient de tuer le plus grand cochon du village. Venez tous à la fête, grands et petits, jeunes et vieux, bourgeois et journaliers, venez tous!

A midi, tous les gens du village sont allés chez papa Michel et tout le monde s’est mis à table. Une demie heure plus tard un homme barbu est arrivé, mais il ne mangea rien. Deux heures après, tout le monde quitta la maison sauf l’homme barbu. Papa Michel s’adressa à lui, disant:

–Vous pouvez terminer votre repas monsieur, et comme vous êtes arrivé le dernier, vous pouvez même dîner avec nous.

L’homme barbu répondit:

–Vous ne me connaissez pas et vous m’invitez à dîner?

–Faire du bon, n’a pas de condition –répondit papa Michel.

Alors, l’homme barbu lui dit:

–Moi, je suis la mort, mais grâce à ta gentillesse, je te donne une autre semaine pour régler tes affaires dans ce monde.

Pendant cette semaine, papa Michel ne faisait que du bien, priait à Dieu, aidait les gens... Et le dimanche soir, il mourut. Sa gentillesse lui valut de faire une mort sans peine. Ainsi, soit-il pour chacun de nous.


Chaymae El Ouahi


* Conte premiat en el II Concurs de contes breus 2011, organitzat per la biblioteca i els departaments de Català, Castellà i Llengües estrangeres de l'Institut Cristòfol Despuig.