20 de desembre de 2012

La visite inattendue


Ting-Tong. La cloche de notre maison a sonné.

J'avais trés peur et j'avais un terrible tremblement dans tous le corps.

Depuis que j'avais 13 ans, la cloche n'avais plus jamais sonné. C'est l'année où mes parents sont morts, l'année où mon pays avait une trés mauvaise situation.

Je suis alleé vers la porte, passant par un trés long couloir noir. J'avais la main sur le poingnée de la porte.

—1,2,... —j'ai commencé a compter— 3... Qui est-ce?

Mais il n'y avait persone. J'ai regardé en haut, je n'ai rien vu, mais quand j'ai regardé en bas j'ai trouvé un petit morceau de feuille trés sale. Je l'ai pris dans ma main et quand je l'ai ouvert, j'ai trouvé des numéros et à côté de chaque numéro il y avait une frase. J'ai commencé par le numéro un: Il faut que tu marches 50 pas, et tournes à droite.

Je suis alleé, j'ai trouvé le numéro 2 qui disait: Il faut que tu passes le numéro 3 et que tu ailles au numéro 4.

Quand j'ai vu le 4 les lettres changeaient toutes seules sans que je touche rien du tout, et j'ai lu ce qui était écrit: Il faut que tu regardes devant, sans regarder derrière.

J'ai vu en haut, qu'il y avait des momies et qu'elles faisaient des grimaces, et que chaque fois elles se multipliaient. J'ai couru... couru jusqu'au parc central de mon village. J'étais très seule et j'avais très peur.

J'ai ouvert la feuille une autre fois, j'ai vu le numéro 5 qui disait:

J'ai començé a pleuré pendant
que j'écoutais les mots que disait un esquelette
et qui avait un gran couteau dans la main.

Le couteau s'aprochait peu à peu de moi. Un peu plus tard j'étais très heureuse parce que j'allais me rencontrer avec ma famille là-haut dans le ciel.


Chaymae El Ouahi i Nacera Charef


*Conte premiat en el III Concurs de microrelats de terror 2012, organitzat per la biblioteca amb el suport dels departaments de Català, Castellà i Llengües estrangeres de l'Institut Cristòfol Despuig.